Protéger vos proches

Protéger vos proches et vous-même

Protéger ses proches, se protéger soi, protéger son activité professionnelle : être sûr d’être bien protégé, c’est garder l’esprit serein, quoi qu’il arrive, puisque tout a déjà été anticipé.

Nous constatons souvent que, soit vous pensez être bien protégé mais que cela ne s’avère finalement pas être le cas, soit que vous négligez cette thématique patrimoniale car vous ne mesurez pas les conséquences d’une protection inadaptée, soit que vous retardez l’évocation de ce sujet car il est pour vous synonyme de situations désagréables que vous préférez ne pas aborder.

Anticiper les situations désagréables qui pourraient survenir et tout prévoir à l’avance ne les fait pas se concrétiser mais permet au contraire de se libérer l’esprit et d’être serein.

CEHENNE PATRIMOINE peut vous apporter les solutions adaptées à votre situation. Comme pour toute question relative à votre patrimoine, nous commençons par vous écouter, auditer votre situation puis nous vous proposons des solutions personnalisées. En ce qui concerne la thématique évoquée, celles-ci pourront être de 2 natures :

  • Souscription de contrats de prévoyance pour les travailleurs non salariés qui souhaitent se protéger et protéger leurs proches en cas d’incapacité de travail, d’invalidité ou de décès (indemnités journalières, rente viagère, capital décès, rente éducation) ; pour les associés ou chefs d’entreprise qui sont des hommes-clés de leur société et veulent en assurer la pérennité au cas où ils disparaitraient ; pour les particuliers qui veulent garantir un capital décès à leurs proches (capital ou rente viagère pour son conjoint, rente éducation pour des enfants mineurs, constitution d’un capital décès qui assurera le règlement des droits de succession pour les descendants lorsque le patrimoine est important) ;
  • Stratégie de changement de régime matrimonial ou d’aménagement du régime existant (clauses de preciput, adjonction d’une société d’acquêts dans un régime de séparation de biens, passage en communauté universelle avec attribution intégrale au conjoint survivant), mise en place de mesures de protection dans des situations d’incapacité (mineurs ou majeurs protégés), mise en place de dispositions successorales (donation entre époux, testament, mandat à effet posthume, mandat de protection future), audit des clauses bénéficiaires de vos contrats d’assurance-vie, etc …

 

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire